Démarche/Statement

Au cours des dernières années, j’ai développé une pratique de la sculpture réalisée à partir de formes dessinées à l’aide de logiciels 3D. Cette approche me permet de construire rapidement d’imposantes structures en carton avec peu de ressources. À travers ce processus, j’explore le rapport entre le virtuel et le réel et ce qui arrive à ces dessins/objets/constructions quand ils sont placés dans un environnement particulier.

J’ai une attirance particulière pour les matériaux bruts, recyclés et peu coûteux, tels que le carton et le papier. Je suis attiré par l’aspect éphémère de ces matériaux. J’expose intentionnellement mes constructions aux éléments de la nature tels que le vent et la pluie pour créer des œuvres qui se détériorent graduellement et se métamorphosent hors de mon contrôle direct. Je m’intéresse particulièrement dans mon travail au concept d’entropie et aux notions de contrôle, de potentialité et de vulnérabilité.

Je suis attiré par le genre de force qui réside dans les choses simples, – le transitoire et l’éphémère – utilisant l’humour et ce qui pourrait sembler être enfantin pour questionner le sens de la création artistique et les limites de l’être humain. Les logiciels informatiques et les matériaux que j’utilise, créent naturellement des paramètres qui dirigent le résultat de ma recherche qui tend vers la création d’images populaires, dans l’esprit des jouets d’enfants et des jeux vidéo.

Guillaume Brisson-Darveau

/

Over the last few years, I have developed a sculptural practice in which I begin by drawing objects using 3D modeling software. This approach allows me to quickly build large format cardboard structures with few resources. I am exploring the movement between the virtual world and the material world and what happens to these drawings/objects/constuctions when they are placed in a particular environment.

I have a preference for rudimentary, recycled and inexpensive materials, such as cardboard and paper. I am drawn to the ephemeral aspect of these materials and I deliberately expose my constructions to the elements of nature, such as the wind and the rain, to create artwork that is continually deteriorating – becoming something else out of my direct control. I am particularly interested in the concept of entropy and the notions of control, potentiality and vulnerability.

I am drawn to the kind of strength that resides in simple things – the transient and the ephemeral – using humor and what might appear to be childlike to question the meaning of artistic creation and the limits of the human. The computer software and the construction materials I use naturally create parameters that lead the outcome of my research to fall within imagery associated with popular culture, children’s toys and video games.

Guillaume Brisson-Darveau